Ces réflexions sur la dualité linguistique (ici) m'amènent à partager avec vous ce constat selon lequel il y a une opposition interne entre l'universalité voulue de la francophonie et le côté élitiste de l'usage que font certains de la langue française.

La suite ici
Sur le forum de la voix francophone :

       

Répondre à cet article