Nous partons d'une hypothèse francophone basse. Le français n'est plus parlé en France à la fin du XXIe siècle. Il est en effet remplacé soit par l'anglais, soit par une ou plusieurs autres langues pouvant apparaître sur la scène linguistique. En tout état de cause, dans ces conditions extrêmes, le français, hors du sol de France, accéderait néanmoins de plein droit au statut de langue ancienne, avec le prestige lié à cette nouvelle situation.

La suite ici
Sur le forum de la voix francophone :




 

Répondre à cet article