Pour illustrer ma précédente proposition de découpage de l'Europe en trois aires linguistiques, je ne peux que me référer au discours qu'a tenu à Oslo Herbert Van Rompuy, président du Conseil Européen, le 10 Décembre 2012. Il a utilisé au milieu de son discours la phrase suivante : Ich bin ein Europäer, Je suis fier d'être européen, I am proud to be European.
Ce discours est téléchargeable ici :
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_l-ue-sortira-renforcee-de-la-crise-promettent-les-laureats-du-nobel?id=7889456
Il a bien utilisé trois langues, non pas une (devinez laquelle...), ni deux (difficile d'ignorer le français s'il avait choisi l'allemand et vice-versa) ; ni quatre ou davantage, car il aurait mis alors l'accent sur la Tour de Babel qu'est en réalité l'Europe, réalité qu'il n'aurait sans doute pas été opportun de rappeler en ce jour de célébration.

Répondre à cet article